CréaInintéressant
 Top Five de la cuisine étudiante

Posté le : 30 avril 2008

En septembre 2006, je suis parti de chez Papa Maman vers une vie de grand garçon, seul (ou presque, big up Martin -mais si je sais que tu me lis :) ).

Qui dit vie seul dit plus de bons petits plats préparés par ses parents, aux petits soins. J’ai pu observer (avec le recul) une évolution de mes pratiques culinaires au cours de ces 2 ans passés à Bordeaux, notamment de moins en moins de plats préparés vers une alimentation plus saine et équilibrée. Mais pas trop quand même, hein :D .

Ces années ont également été ponctuées de découvertes en matière de cuisine. A la fois simples, bonnes, faciles à préparer, les recettes que je vais vous livrer sont libres de droit :D

Voici donc mon Top Five des plats pour étudiants que j’ai découvert à Bordeaux…

1. Pâtes à la carbomelette

Si tu connais pas encore, mais que t’es curieux, je te renvoie à cette vidéo sur la carbomelette.

Note personnelle :

THE découverte, qui a été solidairement à mes côtés pendant les deux ans. Un bon repas, on ressort bien calé.

2. Riz tandoori

Ingrédients :

  • 1 filet de poulet par tête
  • 100g de riz (basmati :P ) par tête pour les filles, sinon 150 à 200g pour les garçons
  • 1 pot de sauce tandoori (attention je vais citer une marque) Uncle Ben’s pour un ou deux bonhommes.

Méthode :

Tu fais chauffer ton eau jusqu’à ce que ça bouille. Quand ça bouille, tu mets ton riz. Au même moment (oui car tu as un gentil assistant/4 bras/le don d’ubiquité, biffer la mention inutile), tu mets un chouïa de matière grasse dans une poêle chaude, et tu y mets tes filets de poulet, que tu fais dorer à feu moyen, et que tu peux éventuellement découper en petits bouts. Normalement, 10 à 15 minutes plus tard, ton riz est prêt et ton poulet est cuit. Tu réduis le feu sous ton poulet, tu y balances le riz, et tu rajoutes la sauce. Tu touilles tu touilles. Si tu manges tout seul, tu peux manger dans la poêle (ça fait moins de vaisselle). Sinon, tu sers dans des belles assiettes, et tu rajoutes un brin de persil, des chandelles et du champagne (ça fait classe).

Note personnelle :

Je rajoute toujours tout un tas d’épices bizarres et compliquées, passque moi j’aime bien quand ça me brûle la tronche.

3. Ravioli frais à la bolognaise

Ingrédients :

  • 1 boîte de raviolis frais (à adapter selon le nombre et l’appétit, à raison de une boîte pour une à deux personnes) (je ne cite pas de marque, ils sont tous plus ou moins biens)
  • 1 pot de sauce bolognaise

Méthode :

Fastoche, hé !! Tu fais bouillir ton eau (mets en pas trop, de l’eau, un ravioli frais qui est dans l’eau se remplit d’air et remonte… fais la recette et tu comprendras ce que je dis, fils). Tu y balances tes raviolis frais quand l’eau bout (j’ai bien dit balance, si tu fais comme des pâtes classiques, ça éclabousse, et l’eau chaude, ça brûle…). Essaye de repousser les raviolis qui remontent à la surface (les vilains). 5 minutes plus tard, c’est bon. Sors les raviolis de l’eau, égoutte-les. Rajoute la bolognaise (que tu peux avoir réchauffé au micro-onre/bain-marie). C’est gagné.

Note personelle :

Grosse surprise ! Moi qui supportais de moins en moins les raviolis en boîtes, j’ai eu la bonne idée de goûter aux raviolis frais. Et QUELLE bonne idée !! Un régal. Et pis ça change des coquillettes au jambon.

4. Violence verte

Ingrédients :

  • De la salade (laitue, frisée, feuilles d’eucalyptus et autres)
  • Du fromage de chèvre (moi je prends les en forme de bûche, là, tu vois ?)
  • Des lardons

Méthode :

Attentiooooon… TOP tu prends les lardons tu les fais frire tu découpes ton fromage en petits bouts que tu mélanges à la salade lavée et effeuillée une fois que les lardons sont frits (à ton goût) tu rajoutes au mélange et t’assaisonnes (moi c’est sel poivre huile et vinaigre – autrement appelé : vinaigrette). TOP ! Fini.

Note personnelle :

Merci aux confrères de Chillin Antoine et Charlie pour la recette, et surtout pour le concept de « violence », qui peut se décliner pour tous les plats qui calent. Attention, à ne pas manger avant une soirée arrosée.

5. Poulet au caramel Lu-ang

Ingrédients :

  • Une boîte de plat préparé Poulet au caramel Lu-ang (oui, c’est une marque)
  • Un micro-ondes (ou une casserole avec de l’eau et du feu)

Méthode :

2 minutes au micro-ondes ou 10 au bain-marie, c’est tout bon :P

Note personnelle :

Héééé oui, il fallait bien UN plat préparé dans ce Top Five. Celui là est pas dégueulasse. A n’utiliser qu’en cas de flemme extrême et de journée finie à 19h45.

Catégorie(s) : Créa, Inintéressant | Flux RSS
Se plaindre à la direction | Lien vers cet article

4 réclamations

Se plaindre

:) :( :-P :D :oops: :cry: :o :-| :twisted: :mrgreen: -_- 8) :roll: :-? :-x :evil: :lol: :noel: more »

*



  • À propos…

    Ceci est un article de Thibaut Charron, propriétaire de ce blog s'adonnant gaiement aux joies du LOL.

    Après plusieurs expériences dans le Web, je suis aujourd'hui étudiant en Game Design à l'ISART Digital, Paris.. Mes sujets de prédilections sont les univers geeks, la promotion et la défense des Internets et la diffusion du LOL. Bien cordialement.

    En savoir plus - Contact


    Logo RSS

  • Rangements



  • Warning: simplexml_load_string() [function.simplexml-load-string]: Entity: line 1: parser error : Start tag expected, '<' not found in /homez.13/thibautc/www/blog/wp-content/plugins/tumblr-widget-for-wordpress/tumblr-widget.php on line 137

    Warning: simplexml_load_string() [function.simplexml-load-string]: 1 in /homez.13/thibautc/www/blog/wp-content/plugins/tumblr-widget-for-wordpress/tumblr-widget.php on line 137

    Warning: simplexml_load_string() [function.simplexml-load-string]: ^ in /homez.13/thibautc/www/blog/wp-content/plugins/tumblr-widget-for-wordpress/tumblr-widget.php on line 137
  • Twitter is over 9000!!1!1


  • Random Blogroll

    Selon les cas : j’aime / je lis / je suis pote avec, parfois, les trois :)